Le Service Volontaire européen de Naïs

Est-ce que tu peux te présenter un peu ?

Je m’appelle Naïs, j’ai 20 ans et je suis française. J’adore voyager, lire et apprendre des choses. J’avais déjà voyagé, et parlait déjà anglais quand je suis partie. Je suis quelqu’un d’ouverte, d’organisée et d’assez sympa ! 😉

Quand et où est-ce que tu fais ton SVE ?

Je fais mon SVE en Estonie, dans un petit village pas très loin de la frontière russe. Je suis partie début septembre 2017 et je rentre début juillet 2018, soit 10 mois.

Quelle était ta motivation pour faire le SVE ?

J’étais perdue dans mon orientation, j’avais besoin de bouger, de voir autre chose, de découvrir un environnement nouveau, pour découvrir ce que je voulais faire. Comme j’adore voyager et apprendre des langues, c’était évident que je devais partir à nouveau à l’étranger !

En quoi consiste ta mission en SVE ?

Je travaille dans une Maison d’Enfants (donc un peu comme un foyer). Ma mission c’est d’être une personne de confiance pour les enfants, une amie qui est adulte mais pas non plus une éducatrice à proprement parlé. Ma mission c’est aussi de leur apprendre l’anglais, et d’ouvrir leurs esprits à l’international, aux étrangers, et à l’idée que la différence ne fait pas nécessairement peur. Et bien sûr je suis là pour donner un coup de main aux éducatrices, les remplacer si elles sont absentes, ou soulager leur quantité de travail.

Qu’est-ce que ton expérience SVE t’apporte ?

J’ai appris une toute nouvelle langue. Découvert une culture très très différente de toutes celles avec lesquelles j’avais été en contact. Je découvre un milieu professionnel nouveau, avec ses aléas. J’apprends à travailler en équipe et à monter des projets solos.

Décris ton SVE en trois mots :

« Body-language » ; partage ; utile.

Le lien vers le site de la structure hôte :

http://tilsiperekodu.ee/

(en estonien)

Qu’est-ce que tu fais actuellement ?

Je suis actuellement en DUT Carrières Sociales option Gestion Urbaine et Solidarités, à Bordeaux.

Est-ce-que le SVE t’a aidé dans la situation actuelle ? Si oui, comment ?

Oui cela m’a énormément aidé !

Après mon bac j’ai fait une PACES et demie, puis j’ai validé une L1 de Biologie à l’université. Cela ne me plaisait pas, et j’étais perdu dans mon orientation. Je ne savais pas ce que je voulais faire de ma vie, et quels étaient les bons et les mauvais choix. Alors j’ai décidé que pendant 1 an de faire « ce qui me fait envie », pour tester des choses, et comprendre ce qui me plait. J’ai fait des recherches, je suis tombé sur l’opportunité de SVE, et je suis partie ! 10 mois en Estonie dans une Maison d’Enfant. Cela a été l’expérience la plus enrichissante qui me soit jamais arrivée, et cela m’a permis de me rendre de compte de ce que je voulais pour mon futur et ce que je ne voulais surtout pas ! Aujourd’hui je veux travailler dans la Solidarité internationale et j’aimerai notamment être coordinatrice de projet, mon SVE est donc en plus un atout sur mon CV car il me fait énormément me démarquer des autres !

Photos prises à l’automne, du paysage estonien.

  

Déguisée en lutin pour le Noël des enfants !

Lever de soleil vers 9h30 du matin, sur le lac gelé là où je travaille, décembre.