Turquie: l’UE prolonge son aide humanitaire aux réfugiés

© IFRC 2020
Source Commission européenne

La Commission européenne a prolongé deux programmes phares dans le domaine humanitaire en Turquie jusqu’au début de l’année 2022. Ces programmes aident plus de 1,8 million de réfugiés à subvenir à leurs besoins fondamentaux et aideront plus de 700 000 enfants à poursuivre leur scolarité.

Le commissaire chargé de la gestion des crises, Janez Lenarčič, a déclaré à cet égard: «Les besoins humanitaires des réfugiés en Turquie persistent et sont encore exacerbés par la pandémie de coronavirus. L’UE est fermement résolue à soutenir les personnes qui en ont besoin, comme elle l’a fait ces dernières années. Je suis heureux que nos programmes phares aident des milliers de familles de réfugiés à retrouver une certaine normalité dans leur vie quotidienne. Il s’agit d’une véritable manifestation de la solidarité européenne.»

Les programmes qui ont été prolongés jusqu’au début de l’année 2022 sont les suivants:

  • Le filet de sécurité sociale d’urgence (ESSN) fournit une aide mensuelle en espèces à plus de 1,8 million de réfugiés afin qu’ils puissent subvenir à leurs besoins fondamentaux. Il s’agit du plus grand programme humanitaire jamais financé par l’UE. Il est mis en œuvre par la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) en partenariat avec le Croissant-Rouge turc.
  • Le programme de transferts conditionnels en espèces pour les dépenses d’éducation (CCTE), le plus grand programme d’éducation humanitaire financé par l’UE, apporte une aide aux familles dont les enfants fréquentent régulièrement l’école. Il aide plus de 620 000 enfants réfugiés à poursuivre leur scolarité et en soutiendra 700 000 en 2021. Le programme est mis en œuvre par l’Unicef en partenariat avec le Croissant-Rouge turc.

Contexte

La Turquie accueille près de 4 millions de réfugiés, dont 70 % sont des enfants et des femmes. Plus de 98 % des réfugiés présents en Turquie vivent en dehors des camps. Quelque 3,6 millions d’entre eux sont des Syriens qui ont fui la guerre en cours.

Les programmes ESSN et CCTE ont été créés dans le cadre de la facilité de l’UE en faveur des réfugiés en Turquie, respectivement en 2016 et 2017. La prolongation des programmes annoncée aujourd’hui ne sera plus financée par la facilité en faveur des réfugiés en Turquie, mais par le budget de l’Union européenne. Les programmes continueront de soutenir les réfugiés les plus vulnérables en Turquie. Les deux programmes sont mis en œuvre en partenariat avec le gouvernement turc.

Le programme ESSN accorde aux réfugiés enregistrés les plus vulnérables des transferts mensuels en espèces sur une carte de débit électronique, afin de les aider à financer ce dont ils ont le plus besoin, comme de la nourriture, un hébergement, des soins de santé et des services de transport. Le programme CCTE finance des transferts bimestriels en espèces sur cette même carte de débit en faveur des familles de réfugiés vulnérables dont les enfants fréquentent régulièrement l’école.