L’initiative «Move2Learn, Learn2Move»


logoetwinning

«Move2Learn, Learn2Move» est une initiative ponctuelle lancée par la Commission européenne à l’occasion du 30e anniversaire du programme «Erasmus» pour l’éducation et la formation, la jeunesse et le sport . Son objectif est de permettre aux jeunes ayant participé à un projet d’apprentissage de se rendre dans un autre pays d’Europe, seuls ou avec leur classe. Elle sera mise en œuvre dans le cadre du réseau eTwinning, qui permet aux enseignants et aux élèves d’Europe, depuis plus dix ans, d’élaborer ensemble des projets par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne.

Outre la découverte d’une ou de plusieurs autres cultures du continent, les jeunes sélectionnés pour y participer seront également sensibilisés aux incidences des transports sur l’environnement et notamment des émissions de CO2, un facteur du changement climatique. Ainsi, les participants devront combiner différents modes de transports pour ne pas dépasser un seuil donné d’émissions. L’inclusion sociale constituera un autre critère pour le choix des bénéficiaires.

Comment les bénéficiaires sont-ils sélectionnés?

Les classes dont les élèves ont au moins 16 ans et qui participent au réseau eTwinning ont été invitées à concourir dans le cadre de l’initiative. Les  bureaux d’assistance nationaux qui mettent en œuvre l’action eTwinning dans chacun des 28 États membres aideront la Commission à sélectionner les classes selon des critères spécifiques, notamment la qualité du projet soumis dans le cadre d’eTwinning pour l’année scolaire 2016-2017, son caractère inclusif (par exemple, envers les jeunes défavorisés), et le fait que la classe a déjà voyagé à l’étranger. Dans un premier temps, 5 000 participants seront sélectionnés. 2 000 autres pourraient aussi en bénéficier, en fonction du prix des billets et du nombre de lauréats initiaux qui choisiront de voyager, parmi les 5 000 premiers sélectionnés.

Quand et comment voyageront-ils?

Suivant la décision des parents et des enseignants, les bénéficiaires pourront choisir de voyager soit seuls, soit en groupe dans le cadre d’un voyage scolaire. La priorité sera donnée aux voyages scolaires. On s’attend généralement à ce que les classes entreprennent le voyage pour rencontrer une classe étrangère avec laquelle elles ont travaillé dans le cadre de leur projet eTwinning. Pour les élèves dont c’est la dernière année d’études secondaires, les voyages individuels seront probablement l’option privilégiée. Les séjours, d’une durée maximum de deux semaines consécutives, devront être effectués entre août 2017 et décembre 2018.

Quelle est la valeur des titres de transport?

Chaque élève recevra un titre de transport d’une valeur de 350 EUR. Ce montant pourra cependant s’élever à 530 EUR dans trois cas spécifiques:

  1. lorsque les lauréats voyagent en provenance ou à destination de Chypre, de Malte, d’Islande ou d’une région ultrapériphérique (la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Martin, Madère, les Açores et les Canaries);
  2. lorsque le coût des voyages intérieurs nécessaires au lauréat pour rejoindre la gare routière ou ferroviaire principale ou l’aéroport avant d’entamer son voyage international dépasse déjà 100 EUR;
  3. lorsqu’il s’agit d’un voyage scolaire organisé pour aller rencontrer la classe jumelée.

Quels sont les critères que les voyages doivent respecter?

Les voyages ne doivent pas dépasser les limites budgétaires. Par ailleurs, ils doivent respecter les deux critères suivants.

  1. La moyenne pondérée des émissions de CO2 par passager-kilomètre, sur la base de la distance parcourue pour chaque mode de transport, ne doit pas dépasser 200. Ces émissions sont: 14 pour le train, 68 pour l’autobus et l’autocar, 86 pour un ferry de taille moyenne, 258 pour un ferry de petite taille et 285 pour l’avion. Ce seuil de 200 a été fixé pour s’assurer que les participants prennent conscience de leur empreinte carbone et qu’ils utilisent les moyens de transport disponibles les plus durables.
  2. Le rapport entre la durée du trajet et le temps passé à destination ne devra pas excéder 1 contre 3 pour un voyage de trois jours au plus, et 1 contre 4 pour un voyage supérieur à trois jours. Cette décision a été prise pour éviter que les élèves n’effectuent un long trajet par un moyen de transport lent ou avec des correspondances excessives, réduisant d’autant le temps passé sur place.

Il faudra bien sûr trouver un compromis entre ces deux critères. Par exemple, un moyen de transport peut être rapide mais polluant, alors qu’un autre est plus lent mais plus écologique. Si ces deux critères ne peuvent être pris en compte en même temps, le lauréat devra choisir une autre destination, excepté dans certains cas, notamment si le voyage s’effectue à partir d’une île ou pour aller visiter la classe jumelée.

Comment serait-il possible d’en faire bénéficier plus de 5 000 lauréats?

La Commission vérifiera chaque mois, dès le début de voyages en août 2017 jusqu’à décembre 2018, quels voyages ont été réservés et quelle proportion du budget a été utilisée. Si certains lauréats n’ont pas utilisé toute la somme qui leur était allouée, d’autres pourront en bénéficier.

Que se passe-t-il si un bénéficiaire doit annuler son voyage ou le modifier?

La possibilité d’annuler ou de modifier un voyage dépend des conditions associées au titre de transport, les frais éventuels étant prélevés sur le montant alloué au bénéficiaire. Aucun budget supplémentaire n’est prévu à cet effet. La Commission ne fournira pas non plus d’assurance.

Pourquoi certains opérateurs de transport sont-ils mis en évidence? Sont-ils les seuls que peuvent utiliser les bénéficiaires?

Certains transporteurs soutiennent cette initiative en permettant des destinations plus éloignées, en offrant des réductions pour augmenter le nombre de bénéficiaires ou en proposant des promotions plus étendues pour les jeunes qui effectuent des voyages internationaux dans l’esprit de «Move2Learn, Learn2Move». C’est pourquoi nous attirons l’attention sur leur coup de pouce.

Ceci étant, l’initiative reste totalement ouverte. Le contractant qui réserve les voyages peut sélectionner n’importe quel moyen de transport public, opérateur et ligne (à l’exclusion des voitures particulières et des autocars nolisés). Le choix sera effectué sur la seule base de la destination choisie par le lauréat, du point de départ, des critères expliqués ci-dessus (budget, émissions de CO2, durée du voyage et longueur du séjour sur place) et du prix.

Qu’est-ce que eTwinning?

L’initiative de jumelage en ligne «eTwinning», organisée dans le cadre du programme Erasmus+, permet aux enseignants et aux élèves d’Europe d’élaborer ensemble des projets par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne. Elle soutient les premiers dans leur développement professionnel, et aide les derniers à acquérir de nouvelles compétences et aptitudes. Elle reçoit une enveloppe annuelle de 13 millions d’euros au titre du programme Erasmus+. En seulement 11 ans, eTwinning a établi un réseau reliant déjà plus de la moitié des écoles d’Europe et comptant plus de 2 millions d’élèves et plus de 450 000 enseignants.

L’appel à candidatures a été ouvert sur le réseau eTwinning le 20 mars, avec le 30 juin comme date limite. La sélection des participants débutera ensuite et devrait être terminée en août 2017. Les lauréats auront alors jusqu’au 31 décembre 2018 pour utiliser leur bourse et voyager.